Revue de lecture – « Une monnaie nationale complĂ©mentaire. Pour relever les dĂ©fis Ă©cologiques et humains »

Le 27 juillet 2011 - 13:52 | 1 commentaire

Par Nicolas BOULEAU, économiste, membre du groupe de travail sur la finance mis en place par la Fondation pour la Nature et l’Homme. Article publié pour la première fois en avril 2011.

 

Une monnaie nationale complémentaire
Pour relever les défis humains et écologiques

Philippe Derudder et André-Jacques Holbecq
Editions Yves Michel, 2011, 12€

 

Il est plus utile ici de souligner l’importance des questions auxquelles cet ouvrage propose une rĂ©ponse que d’en faire un rĂ©sumĂ©. Le rapport « portĂ©e de la rĂ©flexion » sur « prix de l’ouvrage » est très avantageux.

 

(Lire la suite…)

Avant de laisser un commentaire, lisez notre charte

Commentaire de lecture : RĂ©flexions sur le droit souple et le gouvernement d’entreprise, Le principe « se conformer ou expliquer » en droit boursier – de Jean-Baptiste Poulle.

Le 16 juillet 2011 - 17:19 | Commentaires fermés

Par Nicolas BOULEAU, Ă©conomiste, membre du groupe de travail mis en place par la Fondation pour la Nature et l’Homme.

La liste des raisons qui coupent la finance de l’opinion s’allonge et ceci porte Ă  rĂ©flĂ©chir.

Il y avait l’Ă©sotĂ©risme des nouvelles techniques mathĂ©matiques relatives Ă  la couverture des options (cf. N.B. « Les rĂ©ticences de l’opinion envers la finance » Esprit nov. 1998), l’extension des calculs aux risques de crĂ©ances titrisĂ©es qui furent un facteur aggravant de la crise des subprimes (cf. N.B. « Malaise dans la finance, malaise dans la mathĂ©matisation, Esprit fĂ©v. 2009), Ă  quoi se sont ajoutĂ©es les critiques sur les pressions politiques exercĂ©es par les marchĂ©s financiers Ă©conomiquement contestables comme l’a soulignĂ© le collectif des « Economistes atterrĂ©s« , tout ceci dans un paysage de contestation des vertus du capitalisme devant les dĂ©fis environnementaux de la planète (cf. notamment Bernard Perret, Pour une raison Ă©cologique, Flammarion 2011).

(Lire la suite…)

Commentaires fermés
Commentaires fermés

Avant de laisser un commentaire, lisez notre charte