Revue de presse suite à la conférence de presse du 25 mai : 600 milliards en 10 ans pour l’investissement écologique et social

Le 20 juin 2011 - 14:56 | 2 commentaires

Le 25 mai la Fondation pour la Nature et l’Homme a organisé une conférence de presse pour promouvoir l’idée d’autoriser les Etats à emprunter à la banque centrale pour financer la transition écologique, économique et sociale.

Téléchargez le communiqué de presse : 600 milliards d’euros pour financer l’investissement écologique et social

En savoir plus sur la proposition « Financer l’avenir sans creuser la dette »

Petite revue de presse suite à cet événement…

 

La BCE doit aussi financer des investissements favorables à l’activité

Interview d’Alain Grandjean, économiste, membre du Comité de Veille Ecologique de la Fondation pour la Nature et l’Homme. Propos recueillis par Adrien de Tricornot – Le Monde – 21/06/2011.

Vous proposez un plan d’investissement écologique et social de 600 milliards d’euros sur dix ans en France, qui serait financé par un emprunt auprès de la Banque centrale européenne (BCE). Quels en sont les contours ?

Le système économique actuel n’est pas durable. Nous avons besoin d’investissements écologiques considérables pour réaliser la transition vers un modèle sobre en ressources et émettant peu de gaz à effet de serre. Il faudrait investir pour cela l’équivalent de 3 % du produit intérieur brut (PIB) pendant dix ans, soit 600 milliards d’euros au total. L’idée serait aussi d’étendre ce dispositif à l’échelle européenne.

Retrouvez l’interview ici


Dépêche AFP : Développer « l’économie verte » en empruntant auprès de la BCE, plaide FNH

L’investissement massif permettant une transition vers une « économie verte« , respectueuse des ressources et du climat, nécessite d’autoriser un Etat à emprunter directement auprès de la Banque centrale européenne, a plaidé mercredi la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH).
Cette pratique, en vigueur aux Etats-Unis ou au Japon mais « interdite dans la zone euro », a déjà été utilisée pour sauver le système bancaire en 2008, souligne l’ex-Fondation Nicolas Hulot dans un note détaillant sa proposition.
« Le besoin d’investissement écologique est aujourd’hui considérable« , a expliqué l’économiste Alain Grandjean, membre du comité de veille écologique de FNH, au cours d’une conférence de presse.
Lire la suite sur le site des Echos

 

Les Echos – La Fondation pour la nature et l’homme veut «décongeler» le débat sur la monnaie

Julie Chauveau – 25/05/11
L’ex-fondation Nicolas Hulot propose un ensemble de propositions économiques pour inventer un nouvel outil de financement afin de transformer la société. Prenant le contre-pied de l’orthodoxie ambiante sur la réduction de la dette et la lutte contre les déficits, elle propose un plan massif d’investissement de 600 milliards d’euros.
Lire la suite sur le site du journal

 

L’expansion – L’express – Les économistes de Hulot chiffrent le coût de la transition écologique

Béatrice Mathieu -  26/05/2011
La Fondation pour la Nature et l’Homme, ex-Fondation Nicolas Hulot, plaide pour le lancement d’un grand emprunt auprès de la Banque centrale européenne pour financer la transition écologique de notre économie. Coût estimé: 600 milliards sur 10 ans.
Lire la suite

 

Paris Match – Les proches de Nicolas Hulot recommandent d’investir 600 milliards sur 10 ans.

Anne Sophie Lechevallier – 29 mai 2011

Ce sera le casse-tête de tous les candidats à la présidentielle Comment financer les mesures souvent coûteuses annoncées dans les programmes, alors que les finances françaises sont exsangues, avec un déficit public de 7,1% du PIB fin 2010? La Fondation pour la nature et l’homme (FNH) – jusqu’en avril dernier Fondation Nicolas Hulot – avance sa solution.
Lire la suite dans Paris Match

 

CHALLENGE – Hulot veut « financer l’avenir sans creuser la dette »

Jérôme Lefilliâtre – 22 juin 2011

La Fondation créée par l’animateur de télévision a déjà concocté un plan d’investissements de 600 miliards d’euros sur dix ans, pour permettre le « plan de transition économique, social et écologique » promis.
Lire la suite

 

NOVETHIC – Nouveaux modèles de financement pour un développement plus durable

A C. Husson-Traore – 27/05/11
Les déficits publics étant considérables, plusieurs acteurs proposent de nouveaux modèles pour financer une économie plus durable. Emprunt auprès de la Banque centrale pour la Fondation pour la Nature et l’Homme (ex-Fondation Nicolas Hulot), fonds spécialisé sur la forêt ou la réduction de carbone en Afrique subsaharienne, obligations vertes… Les instruments existent, reste à faire évoluer les choix stratégiques des grands investisseurs et des décideurs politiques.
Lire la suite sur le site de Novethic

Nouveau Consommateur Financer l’avenir sans creuser la dette

Après avoir travaillé un an sur le sujet, les économistes de la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH, ex fondation Nicolas Hulot) ont rendu public « Financer l’avenir sans creuser la dette », une proposition de plan permettant à l’Etat d’emprunter auprès de la Banque Centrale Européenne, à un taux nul ou très faible. Les fonds (600 milliards d’euros sur 10 ans) seraient ensuite gérés par une agence publique d’investissement et utilisés pour : améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments anciens et contrôler la construction du neuf, lutter contre l’érosion de la biodiversité, ou encore investir dans une agriculture respectueuse de l’environnement.
Lire la suite

Cdurable.info – Financer l’avenir sans creuser la dette

David Naulin – 28 mai 2011
La Fondation pour la Nature et l’Homme (ex Fondation Nicolas Hulot) a présenté mercredi dernier sa dernière campagne visant à sauvegarder le financement des investissements de long terme. A cette occasion, l’ONG a également présenté sa proposition pour un nouveau mécanisme de financement et demande à la ministre de l’économie française, Christine Lagarde, de le proposer à l’agenda européen dès la prochaine réunion de l’Eurogroup.
Lire la suite sur le site

 

Actualites news environnement : Il faudra 600 milliards d’euros sur 10 ans pour l’investissement écologique et social

Jean-Charles BATENBAUM – 26/05/2011
La Fondation pour la Nature et l’Homme demande à la ministre de l’économie française, Christine Lagarde, de proposer ce mécanisme de financement à l’agenda européen dès la prochaine réunion de l’Eurogroup.
Lire la suite sur le site internet

 

Avant de laisser un commentaire, lisez notre charte

2 commentaires

  1. Initiative intéressante. C’est vrai que la banque centrale a apporté des fonds sans limites aux banques. Pourquoi pas à l’investissement écologique et social ?
    Maintenant il faut convaincre en Europe et surtout l’allemagne, vous y avez pensé ?

    Commentaire by Vishnoubiker | Le 2 juin 2011 - 6 h 38 min

  2. Merci de votre remarque. L’enjeu majeur est bien de convaincre nos partenaires européens. Le problème c’est qu’à ce jour le débat n’a pas lieu du tout. C’est donc pour susciter ce débat que nous proposons que la France prenne les devants. Vous trouverez une réponse plus détaillée à votre question sur la Foire aux questions rubrique enjeux européens ainsi que dans le débat qui a suivi la table ronde 1 du séminaire du 30 mars Financer l’avenir sans creuser la dette. (réponses d’Alain Grandjean et de Gaël Giraud dans le CR écrit ou dans la vidéo du débat).

    Commentaire by Marion | Le 2 juin 2011 - 10 h 01 min

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.