Revue de presse : quand le dogme monétaire se fissure

Le 2 décembre 2011 - 13:02 | Commentaires fermés
En mars dernier nous avons soumis à la discussion la première version de notre proposition
Financer l’avenir sans creuser la dett
e qui propose que les Etats européens puissent de nouveau se financer auprès de leur Banque centrale afin de lancer un plan d’investissement dans la transition écologique, économique et sociale. A cette époque, la création monétaire était encore un sujet tabou. De telles idées recevaient alors immédiatement une fin de non recevoir : cela déclenchera de l’inflation, l’Allemagne ne voudra jamais, c’est contraire aux traités européens… 

Depuis, crise de la zone euro oblige, le contexte a bien changé d’une part dans la pratique (les banques centrales y compris la BCE ont créé de la monnaie dans des proportions inconnues jusque là) et d’autre part dans le discours de nos économistes. Vous retrouverez ci-après une petite revue de presse d’articles économiques évoquant, sans complexe, l’idée de la création monétaire des Banques centrales.

Cependant, si ce sujet n’est désormais plus tabou, nous n’avons pas encore atteint notre objectif. Les économistes envisagent, en effet, principalement l’intervention de la BCE pour acheter des titres publiques sur le marché secondaire et éviter, ainsi, que les taux d’intérêts auxquels les Etats empruntent ne s’envolent. Nous proposons que la création monétaire de la BCE soit utilisée pour financer des projets concrets (rénovation des thermique des logements sociaux, investissement en R&D dans les eco-technologies, infrastructures de transport en commun, transformation de notre agriculture). Cela permettrait à la fois de créer des emploi et de l’activité, dès aujourd’hui, d’éviter de subir le renchérissement des prix lié à la  raréfaction des ressources naturelles et en particulier des énergies fossiles, et enfin de préparer la nécessaire de transition de notre économie afin de la rendre plus soutenable.

La monétisation des dettes publiques n’est pas forcément inflationniste
Richard Hiault – Les Echos – 25/11/11

L’achat par la BCE de titres d’Etat divise Français et Allemands. Ces derniers craignent le retour de l’inflation. Un résultat qui n’est pas aussi automatique.
Lire la suite

 

L’anomalie génétique de la Banque centrale européenne
Jean-Marc Vittori – Les Echos – 25/11

La Banque centrale européenne (BCE) va-t-elle acheter massivement des obligations publiques ? L’avenir de la zone euro dépend de la réponse à cette question, alors que ses grands Etats sont désormais à la merci d’un hoquet des marchés. Et pour répondre à cette question majeure, il faut faire… de la génétique. Rentrer dans la mécanique intime de cet organisme vivant qu’est une banque centrale. Impossible de se fier aux dénégations de ses dirigeants. Si leur puissance est d’ordinaire liée à leur obstination, elle vient souvent en temps de crise de leur capacité à se renier -un exercice dans lequel Jean-Claude Trichet, l’ancien président de la BCE, fit preuve d’une surprenante aptitude. Impossible aussi de se fier seulement au droit. Depuis 2008, l’institut européen d’émission a franchi la ligne rouge à plusieurs reprises. Et c’est loin d’être une première. Au début du XIX e siècle déjà, la Banque d’Angleterre avait outrepassé son mandat pour sauver la City d’une crise majeure. Impossible enfin de tout attendre du politique : les banques centrales sont indépendantes -on y reviendra.
Place donc à l’analyse génétique. Le premier message est plutôt encourageant : les banques centrales sont apparues sur Terre… justement pour financer les Etats !
Lire la suite

 

Ce que nous pourrions proposer à l’Allemagne
Jacques DELPLA – Les Echos 23/11/11

Sans rachats massifs de dettes par la Banque centrale européenne (BCE) et sans mutualisation des dettes publiques, la zone euro implosera bientôt. Que pouvons-nous offrir à l’Allemagne en échange pour la rassurer ? La France, avec l’Italie et l’Espagne, doit lui proposer très vite un nouveau contrat européen. En échange, l’Allemagne et les pays du Nord accepteraient une intervention massive de la BCE et des obligations communes. Voici mes suggestions de contrat.
Lire la suite

 

Réformer la BCE, seule solution pour répondre à la crise ?
Audrey Fournier – Le Monde  – 21/11/11

Les pays de la zone euro n’en sont pas encore tous convaincus, mais plus que jamais, la BCE apparaît comme l’ultime recours pour enrayer une crise économique qui n’en finit plus de miner la cohésion de l’Union européenne.
Lire la suite

 

« La récession sera implacable et durable »
Interview de Jean-Paul Fitoussi – La Tribune – 21/11/11

Pour Jean-Paul Fitoussi, directeur de recherche à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), la seule issue à la crise qui secoue l’Europe serait une action forte de la Banque centrale européenne (BCE), qui achèterait massivement des obligations d’Etat. Mais les Allemands la refuseront tant qu’ils ne seront pas impactés par la récession. Le risque est grand d’une longue stagnation, sous l’effet des politiques budgétaires restrictives.
Lire la suite

 

L’euro, victime des pièges de l’idéologie ?
Alain Frachon – Le Monde – 10.11.11

Il suffirait d’une phrase pour endiguer la crise de l’euro, affirment nombre d’économistes. Une petite phrase que devrait prononcer la Banque centrale européenne. La BCE devrait dire haut et fort qu’elle jouera le rôle de prêteur de dernier recours pour les membres les plus endettés de l’union monétaire. Et l’euro se porterait mieux.
Lire la suite

Crédit image : Banque centrale européenne à Francfort par Jess47200 sur Wikimedia (licence creative commons)

 

Commentaires fermés
Commentaires fermés

Avant de laisser un commentaire, lisez notre charte

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.