Comprendre en vidéo le lien entre dette publique et création monétaire

Le 30 septembre 2011 - 7:58 | 5 commentaires

Je vous recommande vivement de regarder cette vidéo pédagogique d’une dizaine de minutes. On y comprend assez bien pourquoi le fait que la monnaie majoritairement en circulation dans l’économie provienne des crédits accordés par les banques aboutit à un endettement généralisé des agents économiques. N’hésitez pas à commenter !

 

 

Avant de laisser un commentaire, lisez notre charte

5 commentaires

  1. Merci pour cette vidéo si pédagogique et surtout pour sa présentation positive

    Il reste tant à faire auprès du plus grand nombre et même auprès de tant d’économistes. Celui-ci, pourtant à l’avant-garde de la contestation du capitalisme, fait la fine bouche et affirme que dans ce diaporama il y aurait  » des choses justes, des choses approximatives et d’autres encore qui sont fausses ». Tel autre, pourtant vedette des blogs économiques, maintient que seules les banques centrales créent la monnaie !
    En y regardant de plus près, il faut bien admettre que l’acceptation de ces deux robinets n’est pas chose évidente pour ceux qui n’en ont pas encore pris conscience. Ce qui serait faux ou approximatif c’est que les  » banques ordinaires ne sont pas seules à créer de la monnaie, la banque centrale crée aussi de la monnaie à destination soit de la production , soit de la sphère financière « . Certes il y a le robinet banque Centrale qui coule – la vidéo le dit – mais – et c’est cela qu’il faut comprendre – il ne coule jamais ni pour la production, ni pour la sphère financière. Il ne coule que pour les banques ordinaires et ce n’est qu’en se prévalant de cette manne que celles-ci déversent des crédits bien plus importants et chargés d’intérêts alléchants vers l’économie réelle ou financière. Voilà le B-A-BA. Si les économistes en charge de nous éclairer répugnent à l’admettre, nous voilà dans un bien mauvais cas.
    Du coup cette vidéo serait « une suspicion, voire une condamnation, jetée à l’encontre du principe du crédit… » Oh là ! Pas si vite ; personne ici ne condamne le prêt sur épargne préalable. Ce qui est questionné c’est le prêt bancaire dans le contexte du système à « réserves fractionnaires », c’est à dire le prêt créateur de monnaie aux mains exclusives des banques ordinaires. Mais pour s’en offusquer, encore faut-il le comprendre.

    Si cette vidéo devait être critiquée ne serait-ce pas plutôt de n’avoir pas évoqué la création monétaire par achat de devises, ou encore et surtout la création monétaire par monétisation d’acquisition d’actifs ! Mais l’auteur a eu la sagesse de s’en tenir comme je le disais au B-A-BA. Que de chemin ne nous reste-t-il pas à parcourir que ce soit vers les grand public ou ,hélas, vers les élites puisqu’il semble possible d’en être sans bien comprendre la monnaie.

    Commentaire by Jean Jégu | Le 17 octobre 2011 - 18 h 00 min

  2. Bonjour Jean et merci de votre commentaire.
    Même si je partage votre diagnostic sur le fait que l’idée que les banques de dépôts créent de la monnaie par leur activité n’est pas encore reconnus par tous, j’ai le sentiment que les choses avancent. La simple existence de cette vidéo en témoigne. De mes diverses discussions, j’ai l’impression que ce sujet totalement tabou et inaudible il y a de cela encore un an est de plus en plus compris de la population. Ne perdons pas espoir !

    Commentaire by Marion | Le 18 octobre 2011 - 9 h 22 min

  3. Merci beaucoup pour cette petite vidéo. Elle m’a fait réaliser pas mal de choses et me rendre compte que ce que l’on dit aux infos ne représente pas toujours la réalité.
    Mais pourquoi ne pas revenir sur l’article 123 du traité de Lisbonne ? J’ai l’impression que les politiques restent dans le déni ou bien il y a du lobby de la part des banques privées. Pourquoi les banques privées se font-elles un pactole sur le dos des ménages et des entreprises ?!!! Pourquoi laisse t-on faire?

    De plus, cette dette astronomique risque d’empêcher des investissements qui seraient très importants. Notamment dans l’économie verte qui permettrait sans doute de nous aider en tant de crise économique, sociale et écologique.

    Merci encore pour cette petite vidéo.

    Commentaire by sarah | Le 18 octobre 2011 - 9 h 42 min

  4. Bonjour Sarah.
    Merci de votre commentaire. Effectivement la réforme de l’article 123 du traité de Lisbonne est nécessaire. Le problème c’est que réformer les traités ce n’est pas si simple (cela nécessite de longues négociations puis une approbation par tous les parlements des pays européens). De plus, le poids de l’idéologie monétariste empêche d’envisager cette réforme. En gros, il ne faut pas laisser la création monétaire à l’Etat car celui-ci serait incapable de bien gérer l’argent ainsi émis (clientélisme, poids des lobby, stratégie électoraliste….). De leur côté, les banques seraient bien plus à même d’allouer l’argent à l’activité productive… La crise des subprimes nous a bien montré que ce n’était pas le cas mais la méfiance vis-à-vis de l’action de l’Etat reste très importante.
    Face à ces difficultés nous avons émis une proposition dans le document Financer l’avenir sans creuser la dette pour permettre d’avoir recours à la création monétaire publique sans avoir à réformer le traité. Notre objectif est justement de financer, par ce biais, les investissements de la transition écologique qui sont très nécessaires comme vous le notez justement.

    Commentaire by Marion | Le 18 octobre 2011 - 12 h 09 min

  5. [...] monétaire et tout recours à la Banque Centrale pour financer leur déficit. Qu’ils ont livré intégralement le pouvoir de création monétaire aux banques privées. Dans un contexte où simultanément le capitalisme a été dérégulé, le Dogme a donné aux [...]

    Ping by Sommet du 26 octobre : le social et l’écologique sacrifiés à l’autel du Dogme | Le site d'Alain Grandjean | Le 31 octobre 2011 - 13 h 18 min

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.