L’investissement au niveau européen : épisode 1/4 // Europe 2020 : la stratégie de croissance de l’Union européenne

Le 25 juin 2012 - 8:39 | Commentaires fermés

 Premier volet d’un dossier d’analyse des projets d’investissement au niveau européen.

2. Investir dans les infrastructures transeuropéennes
3. Le montage financier et le nouvel outil des « project bonds »  (à venir)
4. Analyse (à venir)

En 2009, l’Union Européenne a adopté la stratégie Europe 2020 avec quatre priorités :

>>    Une « croissance intelligente » : être plus performant dans le domaine de l’éducation, de l’innovation et de la recherche, de la société numérique.

>>   Une « croissance durable » : économie plus compétitive et à faibles émissions de carbone exploitant les ressources de façon optimale et durable ; protéger l’environnement et notamment réduire les émissions de GES et l’appauvrissement de la biodiversité ; développer les technologies et méthodes de production écologiques ; installer des réseaux électriques intelligents ; promouvoir les réseaux européens ; améliorer l’environnement des entreprises ; aider les consommateurs à faire des choix éclairés.

>>   Une « croissance inclusive » : promouvoir l’emploi et la formation ; moderniser les marchés du travail et les systèmes de protection sociale ; veiller à ce que toute l’UE récolte les fruits de la croissance.

>>   La nouvelle gouvernance économique : semestre européen, durcissement du pacte de stabilité et de croissance, création du Mécanisme européen de stabilité, (voir notes déjà envoyées sur ces sujets), réforme du secteur financier. Depuis 2010, l’accent est surtout mis en termes de communication sur la 4èmepriorité « la gouvernance économique » (dans la dimension « régulation des Etats » bien plus que dans la dimension « régulation de la finance »). Ce n’est que depuis quelques mois, qu’on entend de nouveau parler de croissance, d’investissement, d’emploi…

Cette stratégie vise à atteindre 5 grands objectifs

Lesquels sont étayés par huit indicateurs européens qui sont ensuite déclinés pour chaque pays. - Emploi (un emploi pour 75 % de la population âgée de 20 à 64 ans). - Recherche et développement (investissement de 3 % du PIB de l’UE dans la R&D) - Changement climatique et énergie (Réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20 % – voire de 30 %, si les conditions le permettent – par rapport à 1990 // utilisation d’énergie provenant de sources renouvelables à hauteur de 20 % // augmentation de 20 % de l’efficacité énergétique) - Éducation (abaissement du taux de décrochage scolaire à moins de 10 % // un diplôme de l’enseignement supérieur pour au moins 40 % de la population âgée de 30 à 34 ans) - Pauvreté et exclusion sociale(réduction d’au moins 20 millions du nombre de personnes touchées ou menacées par la pauvreté et l’exclusion sociale)

Le cadre budgétaire 2014 – 2020

Fin juin 2011, la Commission européenne a présenté sa proposition de budget pluri annuelle pour la période 2014-2020 afin d’atteindre les objectifs Europe 2020. Ce budget s’élève pour la période à environ 1000 milliards d’euros (soit environ 1% du PIB de l’UE). Il est en cours d’adoption. Dans ce cadre budgétaire, la Commission européenne a proposé différentes initiatives afin d’atteindre les objectifs d’Europe 2020 : parmi lesquelles le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe.

Commentaires fermés
Commentaires fermés

Avant de laisser un commentaire, lisez notre charte

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.