Aux Etats-Unis, les « 99% » témoignent pour un autre monde

Le 19 octobre 2011 - 9:48 | Commentaires fermés

Aux Etats-Unis, depuis la mi septembre, les manifestants du mouvement « Occupy Wall Street » se relaient dans le quartier des affaires, près de la bourse de New York pour protester contre la responsabilité des banques et des financiers dans la crise économique actuelle. Leur  mot d’ordre « Nous sommes les 99 pour cent« . Il est relayé au niveau national par le mouvement de soutien Occupy Together.

OccupyWallStreet par Paul Weiskel sur Flickr

 

Ces mouvements qui comme les « indignados » espagnols se veulent sans leader et sans violence témoignent de la nécessité de trouver les voies d’un futur différent. C’est pourquoi il est essentiel qu’au-delà des manifestations contre le système actuel ces mouvements permettent de mettre en avant des propositions concrètes.  C’est à la construction de cette alternative que nous entendons participer avec notre proposition Financer l’avenir sans creuser la dette.

 

Un blog pour donner un visage et une voix  aux 99%.

Chacun est invité à écrire à la main un texte décrivant sa situation et se terminant par « I am the 99 percent ».  Les internautes peuvent ensuite poster sur le blog des photos d’eux montrant ce texte. C’est ainsi qu’une galerie de visages de tous âges et de toutes couleurs se succède racontant leur histoire. Des histoires d’espoir déçus, de combats quotidiens touchants et réels, de précarité, de peur de l’avenir.

Voici comment ils se présentent.

« We are the 99 percent. We are getting kicked out of our homes. We are forced to choose between groceries and rent. We are denied quality medical care. We are suffering from environmental pollution. We are working long hours for little pay and no rights, if we’re working at all. We are getting nothing while the other 1 percent is getting everything. We are the 99 percent. »

« Nous sommes les 99%. Nous sommes expulsés de nos maisons. Nous sommes forcés de choisir entre alimentation et loyer. On nous refuse des soins médicaux de qualité. Nous souffrons de la pollution de l’environnement. Nous travaillons de longue heures pour peu d’argent et pas de droits, quand nous arrivons à travailler. Nous n’avons rien alors que le 1% restant a tout. Nous sommes les 99%. »

Ces témoignages en provenance de la première puissance économique mondiale montrent à quel point notre système a touché le fond. Nous tenons à souligner le fait que les difficultés sociales ici mises en évidence et l’impasse écologique ont au moins une racine commune : un modèle économique et comptable qui ne valorise pas ou pas assez les « externalités » ni les « inégalités ». Nous avons besoin d’un second souffle, de nous projeter dans un avenir différent, fondé sur de nouvelles valeurs.

Aux origines de ce mouvement, les inégalités criantes de la société américaine encore accentuées depuis le début de la crise.

Ces inégalités sont perceptibles que ce soit au niveau de :

  • la distribution du patrimoine : le 1% d’Américains les plus riches possède 34% du patrimoine du pays (cela s’élève à 73% quand on compte les 10% les plus riches) en 2007.

Graphique issu du blog Les crises.fr

  • ou du revenu : le 1% d’Américains les plus riches gagnait 21% du revenu national en 2008.

Graphique issu du blog Les crises.fr

 

Ces inégalités ce sont bien sûr accrues depuis 2008 en conséquence de la crise qui a vu augmenter très nettement le chômage aux Etats-Unis. Il atteint toujours 9% de la population active. Si on y ajoute les chômeurs découragés (personnes souhaitant travailler mais ne recherchant plus activement un emploi) et les chômeurs partiels (personnes travaillant à temps partiel faute de pouvoir trouver un travail à temps plein) cela représente 16% de la population active ajustée (population active + chômeurs découragés). De tels niveaux de chômages sont insupportables dans un pays où les mécanismes de protection sociale sont faibles (que ce soit pour l’assurance chômage ou santé). Dans le même temps, les procédures d’expulsion des ménages surendettés qui ne parviennent plus à rembourser leurs crédits continuent. (Source : Alternatives Economiques – Etats-Unis : pourquoi l’emploi ne repart pas – Septembre 2011.)

 

En savoir plus :

- Pour une étude approfondie et en image des inégalités américaines consultez le blog d’Olivier Berruyer Les crises.fr

- Les indignés de Wall Street, dans les médias et sur le net – Arrêt sur image

- Le blog We are the 99 percent

- Retrouvez des images de ces manifestations sur le site du New York Daily News

- Les blogs Occupy Wall street et Occupy Together

 

 

 

Commentaires fermés
Commentaires fermés

Avant de laisser un commentaire, lisez notre charte

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.